Partager
Une vaste galerie de SaintsDe l'esquisse au vitrail ...Des visages rayonnants...Des visages rayonnants...De la couleur !De la couleur !
Saint MIchel
Saint MIchel

Saint Michel

Généralement appelé Michel dans notre langue, le plus fameux des Mikaël bibliques (ou Michaël : "Qui est comme Dieu") est l'un des trois anges dont les noms sont cités dans les livres canoniques.

La tradition judéo-chrétienne reconnaît l'archange Mikaël dans le "chef des armées de Yahvé" qui apparaît à Josué près de Jéricho, et déjà dans "l'Ange de Yahvé" qui marche devant le peuple de l'Exode. N'est-il pas en effet "le chef d'Israël" ? Son "ange gardien" en quelque sorte, la Providence ayant doté chaque nation d'un tel "prince". C'est dans ce rôle de protecteur du peuple israélite que Mikaël affronte par exemple "le chef des rois de Perse", c'est-à-dire l'ange affecté à leur royaume; au même titre, il pourra être appelé à "fortifier" tel de ses auxiliaires angéliques dans les missions afférentes aux conflits entre Perse et Grecs (Yawan) évoqués par Daniel.

On retrouvera, nommément cité, ce même protecteur céleste dans la figure du "grand chef" surgi "au temps de détresse" que connut Israël sous Antiochus Epiphane... Image du "temps de détresse" qui précédera la résurrection des morts à la fin des temps, et la Venue du Seigneur. Stratège du Royaume éternel en lutte contre les forces du mal, champion de la vraie "force tranquille" fondée sur la justice et la sagesse divines, tel que le montre Jude évoquant un débat qui l'oppose au diable "à propos du corps de Moïse", ou chef de guerre vigoureux à la tête de l'armée des anges et vainqueur du Dragon de l'Apocalypse, Mikaël est sans doute aussi "l'archange" dont la voix annoncera le suprême avènement du Christ à la fin des temps.

Protecteur du peuple de Dieu dès l'ancienne Loi, il est tout naturellement tenu pour celui du nouvel Israël.
Dès les premiers âges du christianisme jusqu'à nos jours, l'Eglise militante eut recours à son patronage: Rome (au VI° siècle) après Byzance (au IV° siècle), lui dédiait une basilique où "sa fête" était célébrée le 29 septembre... jour choisi par Paul VI pour l'ouverture du concile de Vatican II en 1963. "Fille aînée" de l'Eglise, la France n'est pas en reste.

Deux manifestations célèbres de l'archange marquent son histoire.
Celle de 708, auprès d'Aubert évêque d'Avranches, est à l'origine de l'abbaye érigée sur le mont Tombe et devenue sous Philippe Auguste "la Merveille" où tous les rois de France firent pélerinage.
Puis celle qui définit la mission libératrice de Jeanne d'Arc, à qui "saint Michel" se présentait lui-même en défenseur du royaume des lys... Celui-ci lui en sut gré au cours des âges : plus de cinq cents communes françaises furent vouées à son patronage, et soixante-sept portent encore son nom.

Approfondir

  • Saint Michel
  • Saint Michel
Saint MIchel

Ce vitrail appartient au tryptique

Triptyque des Anges
Triptyque des Anges